Le Marco et le Burkina Faso s’engagent à approfondir la coopération bilatérale

Le ministre marocain des Affaires étrangères Nasser Bourita et la ministre burkinabé des Affaires étrangères Hadizatou Rosine Sori-Coulibaly ont renouvelé l’engagement de leurs deux pays à développer la coopération multidimensionnelle aux niveaux bilatéral, régional et international. Les deux ministres ont pris cet engagement lors d’une conversation téléphonique le 14 janvier. Mohammed VI et son frère le président Roch Marc Christian Kaboré, indique un communiqué du ministère marocain des Affaires étrangères.  

La même source a indiqué que le Maroc et le Burkina Faso ont convenu d’étendre leur coopération à de nouveaux domaines d’intérêt mutuel, notamment la lutte contre le terrorisme et le radicalisme et la mise en œuvre de projets économiques, technico-scientifiques et culturels.

De nombreux échanges ont déjà eu lieu

La conversation téléphonique entre Bourita et Sori-Coulibaly intervient après une rencontre le 7 janvier à Ouagadougou au Burkina Faso entre le chef de la diplomatie burkinabé et l’ambassadeur marocain Youssef Slaoui. Au cours de la réunion, Sori-Coulibaly et Slaoui ont discuté d’un plan d’action exécutif triennal pour la coopération multisectorielle entre les deux pays africains. 

Voici une vidéo parlant de cette coopération :

Les deux pays entretiennent des relations et des échanges bilatéraux de longue date en matière d’agriculture, de commerce, d’exploitation minière, d’énergie, de science et de technologie. En 2021, le nombre de bourses annuelles pour les étudiants burkinabés dans les universités marocaines et les établissements d’enseignement supérieur et de formation professionnelle a atteint 180. Pour faciliter les échanges et la mobilité, le Maroc et le Burkina Faso ont signé le 23 octobre 2020 un accord d’exemption de visa au profit des ressortissants marocains et burkinabés.

Une coopération très avantageuse pour les deux parties

En 2019, la valeur des exportations marocaines vers le Burkina Faso a atteint 83,7 millions de dollars. Les exportations comprenaient du pétrole raffiné (27,3 millions de dollars), du fil isolé (7,81 millions de dollars) et des engrais minéraux ou chimiques (5,89 millions de dollars), selon les données de l’OEC. 

La même année, le Maroc a importé du Burkina Faso du pétrole raffiné (622 000 dollars), des fruits tropicaux (396 000 dollars) et du fil de coton pur non vendu au détail (129 000 dollars). La valeur des importations a atteint 1,64 million de dollars en 2019, a rapporté l’OEC. Cette nouvelle coopération constitue une avancée majeure dans les relations économiques entre les deux pays. D’ailleurs, les produits importés par le Burkina Faso depuis le Maroc sont essentiels pour le pays. Il en est de même pour le Maroc qui trouve un partenaire stratégique pour l’importation de pétrole.

Moussa D.

Ecole de journalisme à Tunis, je traite de beaucoup de sujets liés à l'actualité de mon continent de coeur : Economie, Marché, Politique et Santé ... je m'intéresse à tout et à tout le monde.

Une réflexion sur “Le Marco et le Burkina Faso s’engagent à approfondir la coopération bilatérale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.