Les groupes de réflexion à l’origine d’un changement politique au Nigeria

Dans un monde en proie à une myriade de défis économiques, sociaux et politiques, les groupes de réflexion servent de pont entre les décideurs et les chercheurs. Un groupe de réflexion est un groupe d’experts qui fournit des recherches factuelles et des conseils sur des problèmes socio-économiques spécifiques. La plupart sont des organisations non gouvernementales, mais certaines sont des agences gouvernementales semi-autonomes, des entreprises ou des partis politiques.

Les groupes de réflexion sont souvent financés par des particuliers, des entreprises ou des subventions gouvernementales. Ils favorisent des dialogues de haut niveau avec les parties prenantes, publient des articles ou des projets de loi utilisés par les gouvernements ou les entités privées pour atteindre leurs objectifs.

Le Groupe du sommet économique nigérian (NESG)

Le NESG est le principal groupe de réflexion et de plaidoyer politique dirigé par le secteur privé du Nigeria. Il a été créé en 1993 en tant qu’institution de recherche de premier ordre pour aider les parties prenantes des secteurs public et privé à exécuter des politiques, à articuler des programmes et à dialoguer sur l’avenir de l’économie nigériane.

Voici les analyses apportées par ce groupe en anglais :

De 1996 à ce jour, NESG a organisé avec succès 26 sommets économiques, son événement phare s’est concentré sur le démantèlement des piliers de la corruption, l’encouragement de la croissance et du développement durables et l’alignement du programme de développement local sur les objectifs de développement durable des Nations Unies.

Institut nigérian de recherche sociale et économique (NISER)

NISER a été créé à Ibadan en 1960, où il est actuellement basé. En 2006, le gouvernement fédéral a fusionné le National Manpower Board (NMB) avec le NISER et a placé l’Institut sous la tutelle de la National Planning Commission (NPC).

En 2020, NISER a développé sa série de webinaires en partenariat avec le Partenariat britannique pour l’engagement, la réforme et l’apprentissage (PERL) financé par le ministère britannique des Affaires étrangères, du Commonwealth et du Développement. Il tire parti de cette série pour s’appuyer sur l’expertise des universités, du gouvernement, de la société civile et du secteur privé pour proposer des solutions aux défis socio-économiques complexes qui affectent le Nigéria.

Institut national d’études politiques et stratégiques (NIPSS)

Le NIPSS a été créé à Kuru, dans l’État du Plateau, en 1979. L’objectif principal de l’Institut est de former des technocrates de haut niveau pour conduire la mise en œuvre d’initiatives politiques innovantes essentielles au développement national. L’Institut est un centre de formation pour les bureaucrates, les dirigeants du secteur privé et les hauts fonctionnaires.

Ils échangent sur les grands enjeux de société, notamment en ce qui concerne le Nigeria et l’Afrique dans le contexte d’un monde dynamique. Le NIPSS propose des cours pour cadres supérieurs en politique et en leadership, ainsi qu’un cours stratégique pour la responsabilité de commandement.

Le Centre pour le développement et la démocratie

En 1997, le Centre pour la démocratie et le développement (CDD) a été créé au Royaume-Uni en tant qu’organisation de recherche et de plaidoyer à but non lucratif. Le CDD est basé à Abuja, où il façonne l’opinion mondiale et fournit des ressources pour relever les défis qui entravent le développement démocratique en Afrique de l’Ouest.

Le Centre fait avancer ses objectifs à travers ses programmes nationaux et régionaux sur la gouvernance démocratique et le développement centré sur les personnes.

Moussa D.

Ecole de journalisme à Tunis, je traite de beaucoup de sujets liés à l'actualité de mon continent de coeur : Economie, Marché, Politique et Santé ... je m'intéresse à tout et à tout le monde.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.