Les meilleures pratiques d’investissement vert mises en avant par les dirigeants est-africains

L’investissement vert et son importance ont été mis en évidence lors de récents dialogues entre la Banque européenne d’investissement, l’ambassade du Portugal au Kenya, la communauté financière et les acteurs du développement. Des investissements innovants récents à travers l’Afrique de l’Est ont transformé l’accès de millions de personnes à l’eau potable, aux énergies renouvelables et aux financements essentiels pour un avenir meilleur et plus durable. Les discussions vertes de Nairobi d’aujourd’hui permettent de partager des solutions innovantes et des meilleures pratiques techniques avec le reste de l’Afrique et le monde.

La Communauté de l’Afrique de l’Est félicite la présidence portugaise de l’Union européenne et la Banque européenne d’investissement pour leur engagement avec les partenaires de l’Afrique de l’Est afin de renforcer davantage les investissements durables dans les années à venir, a déclaré le Dr Peter Mathuki, nouveau Secrétaire général de la Communauté de l’Afrique de l’Est.

Le Secrétaire général de la Communauté de l’Afrique de l’Est s’est joint à plus de 150 chefs d’entreprise, experts financiers et diplomates africains à la conférence verte UE-Afrique de Nairobi pour partager les meilleures pratiques en matière d’investissement et expliquer comment mobiliser le soutien du secteur privé pour le développement durable en Afrique.

Le partenariat entre l’Afrique et l’Europe est essentiel

Luisa Fragoso, ambassadrice du Portugal au Kenya, a souligné l’importance d’un partenariat entre l’Afrique et l’Europe qui est essentiel pour accroître les investissements essentiels pour lutter contre le changement climatique et créer de nouvelles opportunités.

Voici une vidéo relatant ces faits :

La présidence portugaise de l’UE et la Banque européenne d’investissement sont ravies de s’associer aux partenaires commerciaux, politiques et de conservation d’Afrique de l’Est pour apprendre les uns des autres et garantir que les leçons apprises en Afrique de l’Est peuvent contribuer au développement durable dans le monde. Les exemples impressionnants d’investissements durables réussis dans toute cette région seront partagés avec les leaders verts africains, européens et mondiaux à Lisbonne plus tard ce mois-ci.

Investir dans les énergies renouvelables

Les participants ont souligné comment les énergies propres récentes et futures menées par le secteur privé, les transports durables et les investissements commerciaux à travers l’Afrique de l’Est peuvent ouvrir des opportunités économiques, renforcer la résilience au COVID-19, accroître la protection contre le changement climatique et garantir une utilisation plus durable des ressources à l’avenir.

Les discussions pratiques comprenaient des exemples de la manière dont les investissements dans la conservation protégeaient des milliers d’emplois dans les communautés rurales et de la manière dont la technologie améliore les opportunités pour les petits exploitants à faible revenu à travers le Kenya.

Ces dernières années, les inondations et la sécheresse en Afrique de l’Est ont montré l’impact dévastateur d’un changement climatique sur les moyens de subsistance, les entreprises et les infrastructures. Cependant, plus de commerce peut signifier plus d’émissions, il est donc important d’investir dans la réduction de l’empreinte carbone du commerce. Les capitaux du secteur privé auront un rôle clé à jouer pour en faire une réalité.

Moussa D.

Ecole de journalisme à Tunis, je traite de beaucoup de sujets liés à l'actualité de mon continent de coeur : Economie, Marché, Politique et Santé ... je m'intéresse à tout et à tout le monde.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *