Renforcer l’industrie du jeu en Afrique grâce à la technologie

Le marché mondial du jeu continue de connaître une croissance exponentielle. Bien qu’il y ait encore des inquiétudes, il existe des arguments selon lesquels l’industrie du jeu peut être bénéfique pour un pays si elle est bien réglementée. 

Les deux plus grands marchés du jeu en Afrique sont l’Afrique du Sud et le Nigeria. Les revenus bruts des jeux de l’Afrique du Sud devraient atteindre 2,5 milliards de dollars en 2021. Au cours de l’exercice 2019-2020, les revenus générés par le secteur s’élevaient à 33 milliards de rands (2,2 milliards de dollars). Cela s’est traduit par des impôts s’élevant à 3,2 milliards de rands (220 millions de dollars) pour le gouvernement sud-africain. Selon le ministre nigérian des fonctions spéciales et des affaires intergouvernementales, George Akume, l’industrie nigériane du jeu, a rapporté en 2019 plus de 250 milliards de nairas (607 millions de dollars). Le Kenya est un autre marché de jeu d’intérêt, se classant actuellement au troisième rang en Afrique. La taille estimée du secteur est de 40 millions de dollars, à partir de 2020, et continue de croître selon les données fournies par Slotegrator. Au Ghana, les revenus des jeux sur console ont atteint 6,3 millions de dollars en 2018.

Un secteur en plein essor

Ces chiffres décrivent un secteur au potentiel énorme et les gouvernements africains peuvent tirer beaucoup plus parti de cette industrie en investissant les bénéfices dans le sport et d’autres projets de développement. 

Voici une vidéo en anglais relatant le développement des jeux en ligne au Kenya :

En effet, plusieurs pays ont autorisé les jeux de casino, car ils stimulent la croissance économique. Les plus grands avantages sont l’augmentation de l’emploi, l’augmentation des recettes fiscales pour les gouvernements étatiques et locaux et la croissance des ventes au détail locales, mais cela dépend d’une réglementation efficace du secteur. Les Africains ont aujourd’hui accès à divers sites de casino via différents supports. Des plateformes comme onlinepokiesnz.co.nz leur permettent de trouver le bon site de casino.

La technologie pour stimuler l’industrie des jeux

La croissance de la population jeune en Afrique et l’adoption de la technologie Internet et des smartphones ont encore stimulé la croissance de ce secteur. Le continent connaît une forte croissance de l’industrie du jeu en ligne. Près de 30 % de la population africaine jouent actuellement à une forme de jeu en ligne. Avec le lancement des réseaux 4G et 5G à travers l’Afrique, la connectivité Internet a également augmenté. L’implication du puissant réseau 4G et du développement de sites Web en Afrique a conduit à l’afflux de joueurs dans son paysage de jeu en ligne. Les réseaux 4G n’ont cessé d’augmenter dans de nombreux pays africains et certains pays ont déjà commencé à déployer des réseaux 5G. Il s’agit notamment de pays comme l’Afrique du Sud et le Kenya, et le Nigéria a annoncé qu’eux aussi commenceraient bientôt à déployer la 5G.

Mais pour s’assurer que ces revenus soient maximisés, il doit y avoir une surveillance du secteur par les régulateurs et les gouvernements. Il existe quelques exemples récents de gouvernements africains qui rationalisent leurs efforts pour assurer la transparence dans ce secteur tout en assurant la garantie des revenus. 

Moussa D.

Ecole de journalisme à Tunis, je traite de beaucoup de sujets liés à l'actualité de mon continent de coeur : Economie, Marché, Politique et Santé ... je m'intéresse à tout et à tout le monde.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.