La révolution numérique au Bénin

Au cours des cinq dernières années, le Bénin a réalisé des progrès significatifs en termes d’infrastructure numérique et de dématérialisation des services de son administration publique. Tout cela sert de base à la construction, dans un proche avenir, de la plateforme numérique ouest-africaine recherchée par le président de la République.

Au début de son mandat en 2016, le président Patrice Talon avait promis à ses compatriotes de faire du Bénin le hub de services numériques ouest-africain, levier d’accélération de la croissance et de l’inclusion sociale. Les signes d’une véritable révolution numérique sont désormais perceptibles. On peut les voir à la fois dans l’infrastructure moderne mise en place et dans la numérisation de l’administration publique, ainsi que dans l’adoption d’un code numérique, faisant du pays un pionnier dans la sous-région.

Infrastructure numérique moderne

La fibre optique a été déployée sur plus de 2 000 km dans tout le pays, ce qui rend possible l’accès à Internet haut débit. Ce réseau est en cours de densification et d’extension. Pour que la puissance de la fibre puisse être exploitée rapidement par les citoyens béninois, en particulier ceux vivant en zone non urbaine, le gouvernement a mis en place un service spécifique au Bénin : les Points Numériques Communautaires, qui fournissent l’accès au haut débit pour les populations des communautés concernées.

Voici la stratégie adoptée par le Bénin :

Outre les câbles SAT3 et ACE desservant le pays, le développent d’un point de connexion afin de recevoir câble 2AFRICA, l’un des plus grands projets de câbles sous-marins au monde, vient d’être approuvée par le Conseil des ministres. Cela doublera la capacité de bande passante à moyen terme. Malgré la pandémie, le Bénin travaille d’arrache- pied pour que son centre de données soit opérationnel avant la fin de l’année. Cette infrastructure stratégique moderne de stockage et de traitement est conçue pour héberger les systèmes de données et d’information du pays, ainsi que ceux des gouvernements et des entreprises de la sous-région. Le centre de données sécurisé est en cours de certification aux normes les plus exigeantes.

Grâce à l’installation du réseau et à la mise en place d’une infrastructure de diffusion, les ménages béninois pourront désormais profiter de la Télévision Numérique Terrestre (TNT) , au fur et à mesure que les décodeurs appropriés seront disponibles.

Le code numérique : une exception sous-régionale

Le Bénin a adopté un cadre législatif complet et cohérent à travers son code numérique, essentiel pour faire du secteur numérique une partie intégrante du programme d’action du gouvernement (PAG 2016-2021). Cette loi, adoptée par l’Assemblée nationale en juin 2017, a été promulguée par le Président de la République en avril 2018.

Outre les communications électroniques, les sections du Code couvrent les services de confiance, le commerce électronique, la protection des données personnelle et la cybersécurité. Grâce à cela, i est possible de bénéficier d’un cadre réglementaire pour les entreprises opérant dans le domaine du digital. D’autre part, ils aident également à combattre la cybercriminalité. Le volet législatif et les dispositions de mise en œuvre qui le complètent sont communiqués au public national et sous-régional par le biais d’événements de sensibilisation.

Moussa D.

Ecole de journalisme à Tunis, je traite de beaucoup de sujets liés à l'actualité de mon continent de coeur : Economie, Marché, Politique et Santé ... je m'intéresse à tout et à tout le monde.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.