Nouvelle gouvernance pour la Guinée

Le président Alpha Condé a été réélu le 18 octobre 2020 pour un nouveau mandat, inaugurant la quatrième république. Il a introduit de nouvelles pratiques de travail et administratives destinées à rendre le fonctionnement de l’État guinéen encore plus efficace qu’auparavant.

Début février 2021, le président Alpha Condé a prononcé un discours public annonçant la mise en œuvre d’un pacte administratif basé sur le principe de gouverner autrement qui fournit une feuille de route pour le peuple guinéen. Ce nouveau style de gouvernance a déjà donné lieu à plusieurs actes symboliques comme les visites inopinées du président guinéen dans certains départements de l’Etat, ministères, autorités financières et établissements publics pour évaluer la ponctualité de certains chefs de département.

Certains responsables de l’État qui n’étaient pas au bureau au moment d’une telle visite surprise ont été pris au dépourvu et sanctionnés, tandis que les chefs de départements ministériels, à commencer par les ministres, ont été appelés à assumer toutes leurs responsabilités afin de garantir la bonne exécution et suivi des tâches administratives.

Mises à jour urbaines

Ce nouveau programme ambitieux de politique publique s’étendra également au développement du logement social, en particulier pour les jeunes. Le gouvernement guinéen a déjà investi massivement dans l’éducation, en particulier dans l’enseignement supérieur et la recherche scientifique à travers le projet de construction de quatre centres universitaires dans les quatre régions géographiques du pays, l’extension de l’Université Gamal Abdel Nasser à Conakry et un complexe éducatif en Labé, et la sélection rigoureuse du personnel enseignant qualifié dans la gestion des outils informatiques, ainsi que l’accès aux technologies numériques.

Voici l’annonce de la réélection de Alpha Condé :

Concernant les télécommunications, l’installation d’un câble sous-marin en fibre optique de 17 000 km reliant l’Europe à l’Afrique, donnant à la Guinée l’accès au haut débit, a accéléré le développement du pays. Trois opérateurs téléphoniques assurent une saine concurrence, doter la Guinée d’un système téléphonique performant dont la prochaine étape est l’installation de la 4G. Désormais, toutes les capitales de préfecture et sous-préfecture sont couvertes par des réseaux mobiles et chaque Guinéen possède désormais un ou deux téléphones. L’informatisation du système éducatif, demandée par le Président, est en phase de développement.

Initiatives présidentielles pour les jeunes, les femmes et la sécurité alimentaire

Les initiatives et programmes pour les jeunes et les femmes visant à préserver l’environnement sont abordés d’une nouvelle manière: la création de 100000 emplois pour les jeunes et la mise en place de fonds d’investissement avec des programmes de formation dédiés aux jeunes, la mise en place de fonds et programmes de formation et l’école des bourses pour les femmes, la mise en œuvre de programmes de reboisement, la planification nationale de la collecte des déchets recyclables et la construction d’unités de production d’énergie propre.

Quant au pacte avec la communauté rurale, il repose sur l’idée de consommer ce que nous produisons et de produire ce que nous consommons. L’amélioration de la qualité de vie des petits agriculteurs passera désormais par la fourniture de nouveaux intrants, la création de chaînes à haute valeur ajoutée, le développement de la culture maraîchère et rizicole, qui en était jusqu’à présent à ses balbutiements, et surtout mécanisation de l’agriculture et de la transformation des produits agricoles et alimentaires en Guinée afin d’augmenter la valeur de la production agricole.

Moussa D.

Ecole de journalisme à Tunis, je traite de beaucoup de sujets liés à l'actualité de mon continent de coeur : Economie, Marché, Politique et Santé ... je m'intéresse à tout et à tout le monde.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.