Mali: Aliou Diallo solidaire des FAMA

Aliou Diallo, président-d’honneur de l’ADP-Maliba, a adressé un message de félicitations aux Forces armées du Mali (FAMA) à l’occasion de leur fête nationale, le jeudi 20 janvier 2022. L’ex député de Kayes a loué leur bravoure et leur vaillance dans la lutte contre le terrorisme et pour la protection des Maliens. Il n’a pas manqué de rappeler les actions de sa Fondation en faveur de ces soldats, de leurs familles et toutes les victimes de cette crise multidimensionnelle.

Dons de vivres, construction de maisons et de forages d’eau…

Dans un message publié sur sa page Facebook il y a une semaine, Aliou Diallo a adressé un message de félicitations aux Forces armées du Mali (FAMA) à l’occasion de leur fête nationale, le jeudi 20 janvier 2022. « Dans cette guerre que subit le Mali, a-t-il écrit, notre vaillante armée nationale et toutes nos forces de défense et de sécurité se trouvent en avant-garde. Ils sont debout sur les remparts et sur tous les fronts. Dans des conditions extrêmement difficiles, de jour comme de nuit, nos FAMA accomplissent leur serment, au péril de leur vie et jusqu’au sacrifice ultime pour plusieurs d’entre – eux ». Il a dit s’incliner devant la mémoire des soldats tombés sur le champ de l’honneur et prier pour le repos de leur âme.

Aliou Diallo a également exprimé ses condoléances à leurs familles meurtries, dont les veuves et les orphelins. Il a aussi eu une pensée particulière pour les blessés, les déplacés et toutes les victimes du terrorisme. Face à toutes ces souffrances, le milliardaire malien n’est pas resté de marbre. Depuis le début du conflit, sa Fondation Maliba a apporté tout son soutien aux forces de défense et de sécurité. « Cela s’est traduit par la fourniture des médicaments à certaines garnisons en les aidant aussi à équiper leur infirmerie, par un soutien financier et en vivres aux veuves des soldats tombés, par l’installation de forages d’eau dans des camps militaires », a-t-il souligné.

Continuer les actions en faveur des FAMA et de leurs proches 

Pour les familles de veuves, la Fondation Maliba a construit, aménagé et mis à disposition des maisons et des appartements. Parallèlement, elle a distribué des vivres (riz, mil, lait, huile, sucre, etc.) aux déplacés. Par ailleurs, depuis le début de la pandémie de Covid-19, elle remet régulièrement des paquets de masques jetables, des cartons d’eau de javel, de savon liquide et de gel hydroalcoolique à des unités comme la Brigade Spéciale d’Intervention et la direction générale de la Police Nationale. « Nous continuerons de fournir cet effort pour nos valeureux soldats qui méritent le soutien de tous les maliens jusqu’à la victoire finale certaine », a assuré Aliou Diallo.

Une poursuite sans relâche des efforts serait très opportune au moment où l’armée malienne doit « se débrouiller » sans l’aide de la France et des forces africaines. Bamako mène actuellement un bras de fer contre la communauté internationale qu’elle accuse d’alimenter le conflit sur son territoire. Au plus fort de la crise entre Bamako et Paris en juillet 2021, Emmanuel Macron a annoncé le retrait progressif des soldats français de Barkhane du Mali. Les forces africaines et autres européennes aussi (allemandes, danoises, etc.) ne sont plus les bienvenues au Mali. Pour combler le départ de ces armées, le Mali s’ouvre à la Russie au grand dam de la France. 

Multiplier les partenariats avec d’autres puissances 

Pour Aliou Diallo, le départ des forces françaises ne devrait pas être perçu comme une calamité face au péril djihadiste. Mais comme une aubaine inespérée. « Au lieu de gémir sur la situation, ou de nous en indigner, essayons au contraire d’en tirer profit pour renforcer nos capacités militaires et notre situation stratégique. Le Mali est un pays digne et fort. Nous n’avons pas besoin de faire la charité à qui que ce soit », a-t-il récemment martelé. L’entrepreneur malien pense qu’il faut maintenant multiplier les partenariats avec d’autres puissances comme les Etats Unis, la Chine et la Turquie. Ces Etats ont les capacités et le savoir-faire pour permettre au Mali de renforcer massivement son appareil militaire afin de vaincre les groupes armés et ramener la sécurité et l’unité sur son territoire.

Au-delà de la coopération militaire avec ces nouveaux alliés, Aliou Diallo invite le Mali à recruter et acquérir des armements de pointe. Objectif : bâtir dans quelques années, une armée autonome et assez puissante pour se défendre seule. « Il s’agit d’investissements qui entreront dans le cadre de mon Plan Marshall en créant des emplois et en sécurisant de manière efficace les zones où le gouvernement malien n’a aujourd’hui plus le contrôle », a expliqué Aliou Diallo. Ce programme gigantesque potentiellement doté de 15 000 milliards de Francs CFA vise la reconstruction totale du Mali à l’exemple de l’Allemagne d’après deuxième guerre mondiale. Au niveau de l’armée, il prévoit sa modernisation avec des armes et technologies de pointe, ainsi qu’une école de guerre.

Moussa D.

Ecole de journalisme à Tunis, je traite de beaucoup de sujets liés à l'actualité de mon continent de coeur : Economie, Marché, Politique et Santé ... je m'intéresse à tout et à tout le monde.

Une réflexion sur “Mali: Aliou Diallo solidaire des FAMA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.