Côte d’Ivoire : Gon, l’hypothétique choix de Ouattara à la Présidentielle d’octobre 2020

A moins d’un changement de date, les Ivoiriens seront appelés à choisir en octobre prochain, leur nouveau Président de la République. Devant cette évidence, le chef d’Etat ivoirien Alassane Ouattara qui n’est pas candidat à sa propre succession  a initié un conseil politique de son parti  au cours duquel il a révélé son cheval, Amadou Gon, pour ces futures batailles politiques à ses camarades du rassemblement des  houphouëtistes.

Même si le lion du Rhdp a été ovationné par ses camarades du parti, signe  d’adhésion  de ceux-ci au choix du chef de l’Etat, Amadou Gon avait-il   eu l’onction des dieux de ce parti ? La réponse semble non. Puisque, juste quelques semaines après, le Premier  ministre du gouvernement ivoirienne a été évacué  précipitamment en France pour un contrôle sanitaire. Une éventualité qui amène Alassane Ouattara à la réalité. Cette réalité qui démontre qu’Amadou Gon ne semble pas avoir une bonne santé pour non seulement diriger la Primature mais surtout porter la candidature du Rhdp.

Santé fragile d’Amadou Gon

Amadou Gon Coulibaly ,61 ans,  Premier ministre du gouvernement ivoirien a quitté précipitamment Abidjan, le samedi 2 mai 2020, afin de se rendre d’urgence à Paris pour   « un contrôle médical ». Ce départ précité du numéro 1 du gouvernement ivoirien en pleine crise de la Covid-19  ne rassure pas le monde politique ivoirien et les chancelleries diplomatiques. Surtout que dans cette ambiance du transfert d’Amadou Gon, Ouattara nomme Hamed Bakayoko, actuel ministre de la défense du gouvernement ivoirien en tant que son intérimaire, convaincu que le repos médical du Premier ministre  va se prolonger. Amadou Gon a des problèmes cardiaques c’est ainsi qu’il avait fait une opération chirurgicale, à l’hôpital La Pitié-Salpétrière de Paris, en 2012.

Alassane Ouattara va-t-il présenter un autre successeur ?

Alassane Ouattara présentant officiellement le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly comme le candidat officiel du RHDP le 12 mars 2020 à l’occasion du Conseil Politique.

 

La Covid-19 attaque plus vite les personnes d’un certain Age mais surtout ceux qui souffre d’une affection. Amadou Gon Coulibaly à des problèmes cardiaques. Ce qui va l’obliger de redoubler des précautions en ces temps de coronavirus. Or, être candidat du Rhdp pour la présidentielle d’octobre 2020  cela  sous-entend qu’il va aller à la recherche de l’électorat qui implique  les multiples meetings et rencontres avec les populations. Chose qui ne sera pas du tout aisé pour lui, en ces temps.

Les conséquences de l’affaire Guillaume Soro

En revanche, il faut reconnaitre qu’Amadou Gon  est le plus fidèle compagnon de route d’Alassane Ouattara sur qui il peut compter  pour régler certaines situations les plus difficiles telles que l’affaire Guillaume Soro, le sort de Laurent Gbagbo et ses proches, les inquiétudes financières et économiques et les turbulences de fin de règne. L’éloigné de la vie politique en l’évinçant des différents postes politiques, sera aiguillonné la larme de  la chute de  pouvoir Ouattara. Or choisir Hamed Bakayoko en tant que Candidat du Rhdp semble un peu prématuré selon les observateurs  de la vie politique ivoirienne. Car ce dernier souffre disent- ils  d’expériences pour de telles tâches pour le moment. Mais outre ces deux fidèles des plus fidèles  qui Alassane Ouattara va choisir ? Difficile équation à résoudre pour le patron du Rhdp.

R-F Rochesossiehi

Journaliste à Abidjan et membre d’ONG, je suis un activiste culturel très engagé dans la promotion du livre et de la lecture auprès de la jeunesse. J’écris sur tous les sujets liés à l’actualité africaine. Mais mon centre d’intérêt principal est l’actualité littéraire et culturelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *