Si au début l’Afrique était épargné par le coronavirus, les choses ont bien évolué de la pire des manières. En effet, le continent africain est aujourd’hui la zone qui est fortement touchée par cette crise sanitaire.

La majorité des pays africains ont adopté des mesures de confinement qui ont contraint la fermeture de nombreuses entreprises.

A bien des égards, la réponse de l’Afrique à la pandémie peut être décrite comme la plus grande adaptation des ressources humaines à ces changements.

Heureusement, la gestion des ressources humaines par les sociétés africaines est beaucoup plus facile avec la technologie. Un Logiciel gestion RH peut en effet simplifier les procédures de ce département.

Le travail à distance se développe

Le confinement signifiait que les entreprises fermeraient et que les gens devraient rester chez eux. La plupart des sociétés africaines autorisées à fonctionner se sont efforcées de s’adapter à de nouvelles méthodes de travail, à savoir le travail à distance, et de mettre en œuvre des protocoles stricts de confinement en matière de santé et de sécurité.

Le Covid-19 a obligé les organisations à mettre en œuvre la numérisation et à repenser les processus de travail et les protocoles qui étaient en veilleuse.

Même si ces nouvelles manières de travailler sont considérées comme un concept futuriste sur le continent africain, de nombreuses entreprises sont désormais contraintes de s’adapter, d’évoluer ou d’arrêter complètement leur activité.

Et cela concerne également le service RH. Afin de gérer les employés, il est essentiel de travailler à distance. Et quoi de mieux que le digital pour les aider à évoluer. Un logiciel de gestion des ressources humaines constitue un excellent moyen d’atteindre ces objectifs.

Le bien-être des salariés

Le bien-être des employés est une préoccupation cruciale au cours de cette pandémie qui a obligé les entreprises à explorer l’aspect humanitaire des affaires. Donner la priorité aux salariés tout en restant rentable est désormais primordial.

Les professionnels des ressources humaines doivent créer une nouvelle gamme de programmes de bien-être des employés, tels que la gestion de crise, la gestion du stress..

Une communication accrue des professionnels des RH, des PDG, des gestionnaires et des collaborateurs aident les employés à rester plus productifs.

Les services RH eux-mêmes ont appris à faire face à leurs facteurs de stress en s’engageant dans des activités telles que l’exercice physique ou la méditation.

Plus de flexibilité

Deux types de flexibilité ont émergé à la suite de cette crise sanitaire. Le premier est la flexibilité de la conception et de la pratique du travail, qui implique la réorganisation du travail et de la production.

L’autre type est la flexibilité mentale ou cognitive des professionnels RH qui leur a permis de réinventer la manière de gérer, de travailler et de visualiser leur propre identité professionnelle.

Le rythme du changement était sans précédent et exigeait des réponses situationnelles en territoire inconnu. Repenser ce que signifiait être un professionnel RH, du souci des autres aux soins personnels et aux nouvelles façons d’organiser le travail et la production, est un thème fondamental.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *