Le boom des Tech Hubs en Afrique va-t-il se poursuivre dans les prochaines années ?

De l’AgroTech jusqu’à la HealthTech en passant par la FinTech et l’e-commerce, l’Afrique connaît une véritable révolution technologique ces dernières années. Ceci est favorisé par l’écosystème de startup qui s’installe sur le continent depuis une vingtaine d’années. De même, plusieurs Tech Hubs ont vu le jour dans l’objectif d’accompagner les porteurs d’idées innovantes dans la phase de création et d’accélération de leur startup.

Face à l’engouement enregistré autour de ces Tech Hubs et de la lumière médiatique sur leurs activités, il est légitime de se demander si cela aura une fin plus proche que prévu.

Le pouvoir d’internet sur l’innovation en Afrique et dans le monde

Loin d’être un simple réseau capable de connecter tous les continents, internet est devenu le socle de nombreuses innovations technologiques dans le monde. A l’image des casinos physiques qui cèdent progressivement leur place aux casinos en ligne, les choses évoluent très vite dans le domaine des nouvelles technologies. Par exemple, aujourd’hui, il est possible de faire une partie de roulette depuis chez vous via les casinos en ligne, utiliser les moyens de paiement modernes comme les crypto-monnaies ou même jouer en réalité virtuelle. Face à l’accessibilité et à la praticité de ces nouvelles plateformes sophistiquées, on reconnaît à quel point les choses évoluent dans le domaine des nouvelles technologies. Cette capacité du “tout est possible” est d’ailleurs l’une des plus grande motivation des startups et reste tout à l’honneur des Tech Hubs.  

L’Afrique toujours dans la valence de l’innovation

Les innovations technologiques en Afrique se portent plutôt bien et le monde du digital a le vent en poupe avec de nombreuses opportunités pour les startups à forte valeur ajoutée. Pour en être convaincu, il y a qu’à voir ces exemples, considérés comme pionnier de la Tech au monde :

  • JUMO (Afrique du Sud) : pour réduire les difficultés relatives à l’obtention des prêts aux entreprises ;
  •  Glamera (Égypte) : pour réserver une intervention médicale ou un soin de beauté en ligne ;
  •  Zafree Papers (Éthiopie) : pour proposer du papier à base d’agro déchets ; 
  • Kobo360 (Nigéria) : pour mettre en relation expéditeur et transporteur de marchandise ;
  • Yobante Express (Sénégal) : pour faciliter le transport et la livraison dans le commerce en ligne ;
  • Easy Matatu (Ouganda) : pour connecter passagers et taxis proches ;
  • Cowtribe Technology (Ghana) : pour réussir un suivi médical efficace du bétail et de la volaille, etc.

Ceci est bien évidemment une liste non exhaustive de toutes les startups innovantes en Afrique.   

Les Tech Hubs : promoteurs de croissance et catalyseurs d’investissement

Les Tech Hubs sont en général un lieu de rencontre et de partage entre innovateurs et promoteurs d’entreprises. À travers des workshops, des ateliers de formations et d’orientation, ces acteurs du numérique reçoivent les conseils et outils nécessaires pour concevoir leurs idées d’entreprise. Il s’agit donc d’un univers qui évolue parallèlement avec celui des startups. On se dirige donc vers des jours où il y aura autant de Tech Hub que d’innovation. 

Ceci est d’ailleurs le combat de plusieurs politiques en Afrique qui font désormais du numérique une véritable priorité. À moins de trouver une entité aussi efficace ou de construire une véritable Silicon Valley, les Tech Hubs auront toujours une place de choix dans le monde de l’innovation technologique en Afrique. 

Moussa D.

Ecole de journalisme à Tunis, je traite de beaucoup de sujets liés à l'actualité de mon continent de coeur : Economie, Marché, Politique et Santé ... je m'intéresse à tout et à tout le monde.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.