Le service de livraison médicale par drone sauve des vies en Afrique

L’expédition aérienne de fournitures médicales pourrait-elle également être la réponse aux besoins des pays développés ? La livraison de nourriture achetée en ligne fait désormais partie de la nouvelle norme pour de nombreuses personnes.

En Afrique, les médecins passent également des commandes à distance, et réalisent la livraison des tests par drone.

Cette technologie évolue avec le temps et offre une variété d’utilisation. D’ailleurs, elle constitue aussi un moyen de surveillance efficace. Un drone avec camera 4K peut en outre capturer des images depuis le ciel.

Le plasma est livré par drones à des communautés éloignées du Rwanda et du Ghana dans les minutes suivant la commande par SMS, souvent dans un contexte de vie ou de mort comme un accouchement qui a mal tourné.

L’industrie de la santé profite de cette technologie

Il s’agit de la première solution à l’échelle nationale au monde pour les soins de santé et les besoins d’urgence des personnes vivant dans des endroits non desservis ou difficiles d’accès par transport terrestre.

Ce qui a commencé avec les approvisionnements en sang, a continué par la livraison de vaccins, de médicaments, de contraceptifs et d’équipements de protection individuelle.

A mesure que l’épidémie de Covid-19 se poursuit, les envois de fournitures médicales par drones peuvent également constituer une solution efficace pour les pays développés.

Le 22 mai, un drone a livré des équipements de protection individuelle et d’autres fournitures à un hôpital de Charlotte, en Caroline du Nord, lors du premier vol du genre lors d’une pandémie aux États-Unis.

Livraison par drone

Depuis des années, les habitants du Rwanda et du Ghana ont vu un oiseau géant alimenté par batterie dans le ciel à 110km/h, ceci quel que soit le temps. Selon Britanny Hume Charm, responsable de la santé mondiale chez Zipline, une start-up californienne qui exploite les systèmes de livraison de drones au Rwanda et au Ghana, ils interviennent et deviennent le principal fournisseur de bon nombre de ces petits appareils.

Cette société a lancé son service au Rwanda en 2016 et au Ghana l’année dernière. Dans les deux pays, le service est issu d’un partenariat public-privé. Les gouvernements ont défendu le lancement et ont payé des frais de service pour les opérations en cours. Des ONG et des entreprises diverses ont apporté leur aide et leur soutien.

Zipline a actuellement deux centres de distribution qui desservent tout le Rwanda et quatre au Ghana. Chaque centre de distribution est à la fois un entrepôt médical et un droneport et couvre une zone de livraison de près de 22 000 km².

Au total, Zipline dessert environ 2 500 hôpitaux et autres établissements de santé dans les deux pays. La star est le « Zip », un véhicule aérien sans pilote qui a un rayon de service allant jusqu’à 85 km, permettant la livraison de produits médicaux des centres de distribution aux centaines d’établissements de santé environnants. L’intérieur de l’appareil dispose d’une trappe qui peut stocker jusqu’à 1,8 kg de marchandises.

Moussa D.

Ecole de journalisme à Tunis, je traite de beaucoup de sujets liés à l'actualité de mon continent de coeur : Economie, Marché, Politique et Santé ... je m'intéresse à tout et à tout le monde.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *